Accès direct au contenu

3 ans après le séisme HI poursuit son aide aux victimes

Inclusion Réadaptation
Népal

Il y a trois ans, la terre tremble au Népal. Plus de 8 000 personnes perdent la vie, et plus de 22 000 autres sont blessées. HI, présente sur place, intervient immédiatement auprès des personnes affectées, et vient en aide à plus de 15 000 personnes.

Nishan, 13 ans, vit à l'est du Népal (près de Biratnagar).

© Prasiit Sthapit/HI

Intervention d’urgence

25 avril 2015. La terre tremble au Népal. Plus de 8 000 personnes perdent la vie, et plus de 22 000 autres sont blessées. Ramesh, 20 ans, témoigne :

« J’étais dans le petit hôtel où je travaillais. Je me suis retrouvé écrasé sous les pierres. Je suis resté là au moins une heure, conscient, dans la douleur. Plus tard, j’ai dû être amputé. Je voulais devenir quelqu’un de bien. Après l’accident, je me suis dit que je ne pouvais plus rien devenir ».


HI est venue en aide à de nombreuses personnes qui, comme Ramesh, ont été victimes du séisme. L’association a mené plus de 34 000 séances de réadaptation et de soutien psychologique auprès de plus de 15 000 personnes et a fourni 6 300 prothèses, orthèses, etc. aux personnes blessées. HI a également distribué plus de 4 300 kits comprenant des tentes, kits de cuisine, kits d’hygiène, couvertures, etc., auprès de plus de 2 200 familles. HI a aussi géré le stockage et le transport de plus de 5 400 tonnes de matériel humanitaire dans les villages reculés. Plus de 1 500 ménages affectés par le séisme ont reçu un soutien financier pour relancer une activité professionnelle (élevage de chèvres, petit magasin, etc.). De plus, durant l’hiver 2015, l’association a distribué des vêtements chauds, des couvertures, des bâches, etc. à plus de 9 000 personnes fragilisées suite au séisme.

Enfin, l’association a aussi permis aux personnes les plus fragiles d’avoir accès aux services humanitaires (éducation, soins de santé, etc.) des autres organisations, et a sensibilisé plus de 3 000 personnes afin qu’ils tiennent compte des personnes les plus fragiles dans la gestion des risques de catastrophes naturelles.


Aujourd’hui, HI compte une équipe de 70 personnes au Népal. L’association soutient notamment cinq centres de réadaptation dans le pays, aide les victimes du séisme à retrouver une nouvelle activité professionnelle, assure l’accès à l’école pour les enfants handicapés. HI aide également les victimes des inondations d’août 2017 à retrouver de nouveaux moyens de subsistance.

 


 
Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les enfants réfugiés rohingyas handicapés se distinguent grâce au soutien de HI
© Nicolas Axelrod-Ruom /HI
Inclusion Secourir les déplacés/réfugiés

Les enfants réfugiés rohingyas handicapés se distinguent grâce au soutien de HI

« En voyant les autres enfants jouer et en faisant des exercices de stimulation, Zesmin a enfin appris à nous appeler papa et maman. » Les parents de Zesmin, des réfugiés rohingyas vivant au Bangladesh, ont vu leur fille atteinte de trisomie 21, qui avait des difficultés à se déplacer et à communiquer, devenir une petite fille joyeuse et pleine de vie. « Nous avons suivi à la lettre les conseils de Humanité & Inclusion (HI). Et les résultats sont impressionnants. »

Madame Dhahobo, réfugiée et handicapée, ne laissera pas passer le virus !
© HI
Prévention Réadaptation

Madame Dhahobo, réfugiée et handicapée, ne laissera pas passer le virus !

Au Kenya, Humanité & Inclusion (HI) apprend aux plus vulnérables dont les personnes handicapées comme Madame Dhahobo à se protéger contre la COVID-19.

 

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie
© HI
Réadaptation Santé

Népal : maintenir les séances de réadaptation malgré l’épidémie

Le Népal est également touché par l’épidémie Covid-19. Parce qu’il est essentiel d’éviter une rupture dans le processus de soins, Humanité & Inclusion (HI) a continué de mener des séances de réadaptation auprès des personnes qui en avaient besoin, en respectant les mesures sanitaires.