Go to main content
 
 

Aider les familles à participer au développement de l’enfant

Inclusion
Bangladesh

Des collaborateurs de Handicap International (Bangladesh, Thaïlande et Pakistan) se sont réunis au Bangladesh fin janvier afin de suivre une formation sur le développement du jeune enfant. L’occasion de promouvoir le bien-être des enfants dès leur naissance. Cette formation est un élément essentiel du projet Growing Together, qui aide des enfants vulnérables réfugiés à jouer et à s’épanouir.

 

Formation des équipes de HI Bangladesh, Pakistan et Thailande - atelier de développement de l'enfant | © Ch. Shin-Hua Yeam / Handicap International

Nilutpaul, expert au sujet des questions liées au handicap pour Handicap International au Bangladesh, place la poupée sur le ventre, avec précaution. Il écoute les conseils des formateurs. Bientôt, ce sera lui qui expliquera aux travailleurs communautaires et au personnel soignant que la position sur le ventre est essentielle pour le développement du bébé.

« Nous voulons faire comprendre au personnel soignant que stimuler l’enfant dès son jeune âge peut renforcer sa croissance et son développement. S'il n'est pas stimulé au cours de ses premières années, son cerveau ne développe pas tout son potentiel », explique Cheryl Shin-Hua Yeam, coordinatrice technique régionale pour le projet Growing Together, aux participants. Cheryl est spécialisée dans le développement de l'enfant par le jeu et la stimulation.

« Un enfant triste ne peut pas apprendre et se développer »

« Nous encourageons le jeu et les interactions quotidiennes entre le personnel soignant et les jeunes enfants. En effet, les premières années sont essentielles pour le développement du cerveau du bébé, puis de l'enfant ; elles l'influencent tout au long de sa vie et l'aident à développer tout son potentiel. Nous essayons également d'instaurer des relations saines entre les adultes et les enfants », ajoute Cheryl. « Le bien-être psychologique et affectif de l'enfant est extrêmement important : un enfant qui est triste, stressé ou qui vit dans la peur ne peut pas apprendre et se développer. »

Les collaborateurs de Handicap International prennent des notes et s'exercent. Lorsqu'ils seront de retour sur leurs lieux de travail respectifs (dans les camps de réfugiés au Bangladesh et en Thaïlande, ainsi que dans les camps de personnes déplacées au Pakistan), ils identifieront les jeunes enfants réfugiés qui risquent de subir un retard de développement. « Nos équipes montreront aux travailleurs communautaires et au personnel soignant comment stimuler les enfants en leur proposant des jeux dans leur vie quotidienne. En effet, pour un enfant, les activités de stimulation les plus importantes sont les activités ludiques, les interactions avec les parents, les frères et sœurs et le personnel soignant. Plus ces stimulations seront fréquentes et auront lieu dans la vie de tous les jours, plus elles feront du bien à l’enfant. »

La formation sur le développement du jeune enfant est un élément essentiel du projet Growing Together. Avec le soutien de la Fondation IKEA, Handicap International crée des espaces accessibles, sûrs et adaptés où les enfants handicapés et vulnérables peuvent apprendre et jouer. Par le biais d'activités ludiques, artistiques, sportives et éducatives, l'organisation soutient le développement et le bien-être de l'enfant, les aptitudes liées à la vie quotidienne, l'estime de soi, la cohésion sociale et l'intégration. Dans cet environnement sécurisé, les parents et les soignants apprendront comment aider les enfants à avoir confiance en eux et à être plus autonomes.

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le défi de l'éducation des filles en Sierra Leone
© HI
Inclusion

Le défi de l'éducation des filles en Sierra Leone

Le taux d'alphabétisation des femmes en Sierra Leone (34 %) est l'un des plus bas du monde et, bien qu'il existe de nombreuses politiques, aucune ne concerne spécifiquement les enfants handicapés, à l'exception de la loi sur les droits de l'enfant (2007) qui garantit à chaque enfant l'accès à l'éducation. Pour remédier à cette situation, HI met en œuvre le projet Défi de l'éducation des filles - Transition (GEC-T), avec des partenaires clés, afin que les filles et les enfants handicapés marginalisés dans cinq districts de la Sierra Leone puissent réaliser leur plein potentiel et faire la transition de l'école primaire à l'école secondaire et au-delà.

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep/HI
Droits Inclusion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la toute première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

Humanité & Inclusion sera de la prochaine conférence Women Deliver 2019
Unsplash
Inclusion

Humanité & Inclusion sera de la prochaine conférence Women Deliver 2019

À compter du 3 juin, Humanité & Inclusion sera de la prochaine conférence Women Deliver 2019, qui rassemble plus de 6 000 personnes tous les trois ans, et se réunit cette année à Vancouver, au Canada. La conférence se concentrera sur " le pouvoir et sa capacité de conduire - ou d'entraver - le progrès et le changement ".