Accès direct au contenu
 
 

Convention relative aux droits des personnes handicapées : le rôle majeur de Handicap International

Inclusion

Il y a dix ans, la Convention relative aux droits des personnes handicapées étaient adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies. Elle a été adoptée depuis par 168 États. Handicap International a joué un rôle majeur pour l’élaboration de ce texte.

Au moment de l’élaboration de la Convention, l’association a fait en sorte que les personnes handicapées vivant dans les pays pauvres participent aux discussions, que leur voix soit entendue. Cela a impliqué notamment un travail de coordination et de traduction pour qu’elles puissent suivre les débats, et pour leur permettre de faire passer leur message.

L’association s’est également beaucoup investie pour qu’un article de la Convention soit dédié à la coopération internationale : en créant une obligation pour les États donateurs d’appliquer les dispositions de la Convention à leur aide internationale, Handicap International a fait en sorte que les préoccupations, besoins et priorités des personnes handicapées soient intégrés dans tout financement des actions de coopération.

Les personnes handicapées ont ainsi pu témoigner sur leur vécu au quotidien, leurs situations particulières… des choses invisibles pour des personnes non handicapées… Il était important de refléter la diversité des discriminations. La situation d’une femme avec un handicap auditif dans une zone isolée du Kenya n’est effectivement pas la même que celle d’un homme aveugle en Europe. Je pense qu’un des succès de cette Convention a justement été de parvenir à combiner dans un texte unique les différentes préoccupations et discriminations telles qu’elles sont vécues par des groupes de personnes handicapées très variés.

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI adapte ses actions pour faire barrage à la COVID-19 et protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Inclusion Santé Urgence

HI adapte ses actions pour faire barrage à la COVID-19 et protéger les plus fragiles

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Humanité & Inclusion (HI) adaptent leurs activités pour couper cours à la pandémie de la COVID-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés, avec pour mot d’ordre de protéger du virus et d’agir sur les effets de cette crise, avec une attention particulière envers les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées.

Inclure les personnes vulnérables dans la lutte contre COVID-19
© Adam Huebner / HI
Inclusion Urgence

Inclure les personnes vulnérables dans la lutte contre COVID-19

Burkina Faso, Sénégal, Pakistan, etc., la liste des pays touchés par la COVID-19 s’allonge. Présente dans plus de 55 pays dans le monde, HI s’efforce de poursuivre ses activités auprès de ses bénéficiaires tout veillant à préserver ses équipes.

Réfugié syrien, Osama vit en fauteuil roulant depuis huit ans
© HI
Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

Réfugié syrien, Osama vit en fauteuil roulant depuis huit ans

Osama, 25 ans, vivait avec sa famille dans une charmante bourgade du sud de la Syrie jusqu’à ce que son quartier soit bombardé en 2012. Son frère cadet, âgé de 13 ans, a été tué et sa famille a dû fuir. Un fragment de missile s’est logé dans l’une de ses vertèbres thoraciques, le paralysant à partir de la taille.