Accès direct au contenu

Covid-19 : HI poursuit ses activités de réadaptation au Cambodge

Prévention Réadaptation
Cambodge

Sensibilisation au sujet de l’épidémie Covid-19, séances de réadaptation, insertion professionnelle : HI reprend ses activités au Cambodge.

HI reprend ses activités au Camboge

HI reprend ses activités au Camboge | HI

Durant l’épidémie Covid-19, HI a notamment mené des séances d’information relatives au Covid-19 destinées à 30 organisations de personnes handicapées (13 provinces), en partenariat avec WaterAid et des organisations cambodgiennes de personnes handicapées.

Depuis peu, après avoir interrompu ses autres projets, HI a repris les séances de formation (insertion professionnelle, santé des mères et des enfants) et sensibilise au Covid-19 dans les villages, en tenant compte des mesures préventives (15 participants par formation, prise de température systématique des visiteurs, respect d'une distance physique de 1,5 mètre et port du masque).

HI a également permis aux patients d’effectuer des exercices de réadaptation chez eux, à domicile, durant l’épidémie. Cependant, Srun Vimean, kiné pour HI, s’inquiète du manque de qualité de ces séances de réadaptation réalisées sans kiné :

«Les patients qui font des exercices chez eux n'ont peut-être pas beaucoup de temps et risquent d’oublier les consignes qui leur ont été données. Aucun kiné n’est présent pour les corriger.»

Depuis peu, les patients peuvent retourner au centre de réadaptation de HI, c’est positif, mais dormir sur place la nuit n’est pas autorisé pour l’instant (pour des raisons de sécurité). Pour certains patients, qui vivent loin du centre et sont pressés de rentrer chez eux, cela devient très compliqué.

« Nous souhaiterions proposer des séances de réadaptation par vidéoconférence, et sommes en train d’y réfléchir. »,

explique Srun Vimean.

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Moïse, victime du séisme en Haïti, peut aujourd’hui jouer au foot
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Moïse, victime du séisme en Haïti, peut aujourd’hui jouer au foot

Moïse, 15 ans, a perdu sa jambe suite au séisme en Haïti en 2010. Grâce au soutien de Humanité & Inclusion (HI), il a reçu une prothèse, qui est régulièrement réadaptée.

Haïti : 11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables
© Nadia Todres/HI
Réadaptation Urgence

Haïti : 11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables

Après le tremblement de terre qui avait frappé Haïti le 12 janvier 2010, Humanité & Inclusion (HI) avait alors déployé l’une des plus vastes interventions d’urgence de son histoire. Aujourd’hui, l’association poursuit ses actions auprès des plus vulnérables.

Malgré la COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation
© HI
Réadaptation Santé

Malgré la COVID-19, Sreyoun a pu poursuivre ses séances de réadaptation

La crise de la COVID-19 n’a pas empêché la mère de Sreyoun et l’équipe de Humanité & Inclusion (HI) de trouver des moyens pour aider la petite fille à progresser. La mère de Sreyoun est enchantée de voir sa fille s’épanouir.

*
*
*

(format: nom@fournisseur.com)

*
*
VALIDER