Accès direct au contenu

Eléments de langage et informations clés : Innovation chez HI

Réadaptation Santé
International

L’Union européenne a créé en 2020 les Prix Horizon for Affordable High-Tech on Humanitarian Aid. Chaque prix récompense une initiative qui permet de faire face à des défis humanitaires majeurs. Ils sont répartis en cinq thématiques distinctes : abris et assistance connexe ; eau, assainissement et hygiène ; énergie ; santé et soins médicaux ; autres formes d'aide humanitaire (catégorie ouverte).

 

I, dans le cadre du projet IMPACTE 3D, utilise la technologie 3D comme partie d'un essai clinique pour construire des orthèses pour une centaine de patients au Togo, Niger et Mali

HI, dans le cadre du projet IMPACTE 3D, utilise la technologie 3D comme partie d'un essai clinique pour construire des orthèses pour une centaine de patients au Togo, Niger et Mali | © Xaume Olleros / HI

HI est primée dans deux catégories :

« Santé et soins », avec le projet Tele Rehabilitation For All
 « Autres formes d’aide humanitaire » avec le projet Odyssey2025 / Drones  
Les prix seront remis lors d’une cérémonie en ligne le 24 septembre 2020.

Le présent document propose des éléments de langage sur l’innovation chez HI  / éléments tirés d’un entretien avec Pierre Gallien, Directeur 3I (Information, Impact, Innovation) / Pôle innovation et Management des Connaissances, le 10 septembre 2020.

Trois questions à Pierre Gallien, Directeur 3I (Information, Impact, Innovation) / Pôle innovation et Management des Connaissances :

1 / Quel est le sens de l’innovation chez HI ?

HI est animée par une exigence fondamentale : fournir une aide humanitaire adaptée et efficace aux personnes qui en ont souvent un besoin vital. Pour atteindre cet objectif, l’association se remet régulièrement en cause et questionne ses actions et ses méthodes. Innover consiste donc chez nous à toujours améliorer nos actions humanitaires.

Nous suivons les évolutions technologiques et les pratiques de la société (Internet, réseau sociaux, évolutions dans le domaine de la digitalisation et des nouveaux usages numériques, etc.) pour voir celles que nous pourrions intégrer dans nos modes de fonctionnement et de répondre à des contextes humanitaires de plus en plus changeants et instables: multiplication des catastrophes naturelles, changement climatique, aggravation des conditions de sécurité pour les travailleurs humanitaires, etc.

La digitalisation de la réadaptation, par exemple, avec la téléréadaptation que nous avons mis en œuvre, vise à mieux répondre au problème d’accès aux personnes qui ont des besoins humanitaires sur des terrains d’intervention où les humanitaires peuvent faire face à des contraintes logistiques ou sécuritaires.

2 / Dans quels domaines HI innove-telle ?

Deux domaines sont prioritaires chez HI et correspondent au cœur de métier de l’association : la réadaptation fonctionnelle et le déminage. Les séances de de kinésithérapie par séances en ligne et la fourniture de prothèse 3D, ainsi que l’apport des drones dans les opérations de déminage correspondent aux combats historiques de HI.

Mais nous avons également su être innovants dans le domaine de l’éducation inclusive, par exemple. La pandémie de COVID nous a forcés à être très innovants pour continuer à fournir une aide de qualité pendant les périodes de confinement.

Nous avons par exemple lancé des sessions de sensibilisation à la pandémie sur Youtube.  Pour autant, HI ne veut pas multiplier les projets pilotes, voulant se concentrer sur un nombre restreint de secteurs et de projets, pour que chaque projet trouve une application opérationnelle.


3 / Quelles sont les spécificités de l’innovation chez HI et dans l’humanitaire ?

L’innovation chez HI doit être simple et frugale (soit être peu coûteuse et être modeste en moyens). Nous travaillons dans des pays pauvres ou fragiles où l’accès aux technologies et à l’énergie est limité et les innovations que nous apportons doivent être facilement accessible et duplicable localement.

Dans le domaine des drones, nous avons créé ce projet de drones démineurs avec des drones grands publics, peu cher et accessible pour tous. De même, les imprimantes de prothèses 3D ne sont pas les imprimantes les plus performantes mais elles sont d’u coût modéré et accessible dans le commerce.

1 / L’esprit de l’innovation chez HI

L’innovation chez HI répond à la volonté historique de l’association, depuis sa création en 1982, de fournir à ses bénéficiaires les services les plus efficaces possibles. 

L’innovation répond à des enjeux d’adaptation de l’association :

HI suit les évolutions technologiques de la société (Internet, réseau sociaux, et principalement évolutions dans le domaine de la digitalisation et des nouveaux usages numériques, etc.).
Des innovations et de nouvelles pratiques peuvent lui apporter des solutions nouvelles et un gain d’efficacité dans l’aide qu’elle fournit aux personnes vulnérables ;

HI s’adapte aux contextes humanitaires qui évoluent : multiplication des catastrophes naturelles, changement climatique, aggravation des conditions de sécurité pour les travailleurs humanitaires, etc.

L’innovation chez HI vise, par exemple, à mieux répondre au problème d’accès aux personnes qui ont des besoins humanitaires sur des terrains d’intervention où les humanitaires peuvent faire face à des contraintes logistiques ou sécuritaires.
Lors de la pandémie de la COVID-19, par exemple, nos accès physiques à nos bénéficiaires ont été limités, voire totalement impossibles dans plusieurs pays, nous obligeant à modifier nos activités (séances de soutien psychologique par téléphone, télé-réadaptation, mise en place de campagne de sensibilisation à la COVID en ligne, etc.)

L’innovation chez HI ne se résume pas à des découvertes d’outils technologiques, elle concerne  également la capacité à concevoir de nouvelles méthodes de travail, de nouvelles façons de mettre en œuvre l’aide humanitaire. 

2 / Les 4 objectifs opérationnels de l’innovation chez HI

1 / Une meilleure connaissance des zones d’intervention

 Quand HI lance un programme humanitaire, l’association peut manquer de connaissances et d’informations sur la zone d’intervention :
 L’utilisation de drones pour soutenir les opérations de déminage au Tchad, par exemple, en offrant aux démineurs des images aériennes et des cartographies, leur a fourni des informations précieuses sur des terrains où ils ne s’étaient encore jamais rendus.
Après une catastrophe naturelle, des images de drones ou de satellites pourraient fournir des informations précieuses aux équipes d’urgence de HI sur les voies d’accès et aider les logisticiens à mieux organiser les transports de l’aide humanitaire et sa distribution auprès des populations dans le besoin.


2 / Le mandat de HI : fournir des soins en réadaptation pour améliorer l’inclusion des personnes handicapées.

Pour rappel : la réadaptation – soins qui visent à favoriser la mobilité physique des personnes handicapées - est essentielle à leur inclusion sociale et professionnelle. La réadaptation est le cœur de métier de HI et l’inclusion des personnes handicapées la raison d’être de l’association.

L’innovation - avec la télé-réadaptation, par exemple - vise à rapprocher les personnes handicapées et les services de réadaptation, et à assurer un meilleur maillage territorial des services de santé.  

Dans les pays pauvres ou en crise, les personnes handicapées se trouvent le plus souvent dans des zones reculées ou difficiles d’accès, sans accès aux soins en réadaptation dont elles ont besoin. La télé-réadaptation, en offrant ce service à distance, pallie à cette insuffisance.


3 / Rapprocher les experts des besoins

Les innovations de HI dans les domaines digital et numérique visent à rapprocher les bénéficiaires et les experts de HI (médical, réadaptation, inclusion, éducation inclusive, etc.), l’enjeu pour HI étant de mettre à disposition ses expertises au plus grand nombre.
Avec la télé-réadaptation, nos équipes de réadaptation peuvent établir le diagnostic d’une personne à des milliers de kilomètres, recevoir le scan de son moignon et mettre à disposition une prothèse qui sera imprimée sur place, tout en assurant l’accompagnant médical de la personne.
Dans plusieurs pays, HI a mis en ligne des cours scolaires adaptés aux enfants handicapés.


4 / Notre obligation d’efficacité

HI cherche à innover pour améliorer l’efficacité de ses actions, pour apporter des solutions pérennes, dont l’application sera pratique est immédiate.

Dans le domaine logistique, par exemple, l’usage de la blockchain (technologie de gestion de données) fait l’objet d’une réflexion pour améliorer la traçabilité des informations sur le transport de l’aide humanitaire ;

Cette efficacité doit se faire dans le respect de règles éthiques à l’égard des populations fragilisées auxquelles elle vient en aide (enfant, personnes vulnérables, etc.) :
L’innovation chez HI est toujours encadrée par le comité éthique de l’association qui veille à ce que les recherches en innovation se fassent dans le respect de la dignité des personnes (protection des données personnelles, par exemple)

 

3 / La conduite de l’innovation chez HI

1 / La spécificité de l’innovation chez HI : la frugalité

L’innovation chez HI doit répondre à une exigence de simplicité et de frugalité (soit être peu coûteuse et être modeste en moyens).

HI travaille dans des pays pauvres ou fragiles où l’accès aux technologies et à l’énergie est limité. La qualité du service rendu aux populations sera toujours prioritaire sur le niveau technologique des outils employés.  

C’est pourquoi l’innovation chez HI se veut toujours pragmatique et adaptée au contexte : HI utilise des outils accessibles au grand public ou réutilise des solutions passées dans le domaine public :
Les drones utilisés dans les opérations de déminage sont des drones grand public et bons marchés, accessibles à tous.
Les imprimantes utilisées pour la prothèse 3D ne sont pas forcément les plus performantes mais elles sont les plus accessibles dans le commerce (leur investissement peut être assumé par l’association).

Pour autant, HI a toujours l’exigence de proposer une aide humanitaire de qualité, la frugalité ne doit pas se traduire par un service dégradé.  


2 / La méthodologie de l’innovation chez HI

Les projets pilotes chez HI sont toujours intégrés à des opérations de terrain en cours, ce qui permet une application directe « en conditions réelles ».

HI donne du temps à ses projets et progresse par itérations successives.  

La construction de partenariats est également essentielle pour la conduite de l’innovation chez HI.
HI s’associe avec des organismes de recherche, des entreprises privées, des associations, etc. Cette année, HI a mis en place un partenariat avec l’INSA (Institut national des sciences appliquées) à Lyon.  


3 / Deux secteurs prioritaires chez HI

 Les deux secteurs prioritaires chez HI pour l’innovation sont la réadaptation et le déminage.

HI ne veut pas multiplier les projets pilotes, voulant se concentrer sur un nombre restreint de secteurs et de projets, pour que chaque projet trouve une application opérationnelle.


4 / Partage des innovations chez HI

HI s’efforce à ce que les innovations qu’elle apporte servent le plus grand nombre.

 

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Pour Trésor, ce sera… docteur !
© Thomas Freteur/HI
Réadaptation

Pour Trésor, ce sera… docteur !

Trésor, 12 ans, est appareillé d’une orthèse et suivi par Humanité & Inclusion (HI) dans le cadre d’un projet d’éducation inclusive mené dans son école. Sa vie en est transformée !

Milagros Chacin : “Je n’arrivais même plus à nourrir mes enfants »
© HI
Santé Urgence

Milagros Chacin : “Je n’arrivais même plus à nourrir mes enfants »

Face à la crise économique qui sévit au Vénézuela, Milagros Chacin et sa famille se sont réfugiés en Colombie. Grâce au soutien financier reçu de Humanité & Inclusion (HI), ils ont pu acheter de la nourriture et payer leur loyer.

HI lutte contre l'impact disproportionné de la COVID-19 sur les personnes handicapées
© HI
Inclusion Prévention Santé

HI lutte contre l'impact disproportionné de la COVID-19 sur les personnes handicapées

Le 3 décembre marque la Journée internationale des personnes handicapées. Souvent exclues du reste de la société, les effets à long terme de la COVID-19 menacent d'exacerber encore cette exclusion et leur santé.