Accès direct au contenu

Eruption du volcan Taal aux Philippines : les équipes de HI évaluent les besoins des personnes affectées

Urgence
Philippines

HI évalue les besoins des victimes du volcan Taal (Philippines), qui est entré en éruption ce 12 janvier 2020, et envisage une intervention d'urgence.HI continues to assess needs in the field and plans to launch an emergency response in aid of disaster victims.

Les équipes de HI rencontrent les victimes du volcan Taal

Les équipes de HI rencontrent les victimes du volcan Taal | © HI

Dunes de centres et arbres brûlés, l’éruption du volcan Taal, le 12 janvier dernier, a laissé un paysage de désolation sur l’île de Taal. Le niveau d’alerte 4 est toujours en vigueur : une nouvelle éruption pourrait avoir lieu dans les heures ou jours à venir.

Les habitants de l’île et des zones voisines, menacées par le volcan, ont dû évacuer les lieux. Selon le ministère de la Protection sociale et du développement, plus de 71 000 familles (plus de 280 000 personnes) ont été affectées. Parmi elles, plus de 39 000 familles sont abritées temporairement dans plus de 490 centres d’évacuation.

L’équipe de HI aux Philippines évalue les besoins des populations victimes de l’éruption volcanique dans les zones de Batangas et de Cavite. Selon HI, de nombreuses personnes vulnérables (personnes handicapées, personnes âgées, malades, etc.), ne se sont pas rendues dans les centres d’évacuation et sont hébergées chez des parents ou des amis. Ils n’ont donc pas accès aux services de base (accès aux infrastructures sanitaires, à l’eau potable, à la nourriture, etc.).  

Les dégâts provoqués par le volcan Taal (sols ensevelis par les cendres, nuages de fumées) risquent d’être durables et d’avoir un impact important sur les terres agricoles, le bétail (beaucoup d’animaux ont perdu la vie), l’accès à l’eau potable et la qualité de l’air. 
HI poursuit l’évaluation des besoins et envisage une intervention d’urgence destinée aux victimes de la catastrophe.

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Moïse, victime du séisme en Haïti, peut aujourd’hui jouer au foot
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Moïse, victime du séisme en Haïti, peut aujourd’hui jouer au foot

Moïse, 15 ans, a perdu sa jambe suite au séisme en Haïti en 2010. Grâce au soutien de Humanité & Inclusion (HI), il a reçu une prothèse, qui est régulièrement réadaptée.

Haïti : 11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables
© Nadia Todres/HI
Réadaptation Urgence

Haïti : 11 ans après le séisme, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables

Après le tremblement de terre qui avait frappé Haïti le 12 janvier 2010, Humanité & Inclusion (HI) avait alors déployé l’une des plus vastes interventions d’urgence de son histoire. Aujourd’hui, l’association poursuit ses actions auprès des plus vulnérables.

HI continue à venir en aide aux personnes handicapées malgré la pandémie de COVID-19
© HI
Inclusion

HI continue à venir en aide aux personnes handicapées malgré la pandémie de COVID-19

La crise sanitaire n’empêche pas Humanité & Inclusion (HI) de fournir un suivi personnalisé aux personnes handicapées.

*
*
*

(format: nom@fournisseur.com)

*
*
VALIDER