Go to main content
 
 

Former les enseignants à accueillir des enfants handicapés dans les classes

Inclusion
Madagascar

Francia Honoré, enseignante dans une école primaire à Madagascar, a pu bénéficier de deux formations données par Handicap International, pour favoriser l’accueil d’enfants handicapés dans des classes ordinaires (éducation inclusive). 

Francia Honoré devant l’école primaire publique dans laquelle elle enseigne. | ©Handicap International

 

Francia Honoré enseigne au sein d’une école publique d’Ambodimadiro (Madagascar) depuis 2010. Les formations qu’elle a reçues de Handicap international en 2014 et 2017, ont facilité son approche des élèves en difficultés mais également  de tous les autres. Elle s’efforce d’être à l’écoute des besoins de chacun d’entre eux.

«Lorsque je rédige un exercice au tableau, je prends en compte la capacité de tous les enfants à voir ce que j’écris, j’ai le réflexe d’écrire en gros caractères afin qu’autant les enfants sans difficulté de vision, que les enfants malvoyants, puissent voir ce que j’écris. Je fais de même pour les enfants malentendants, il y a des dispositions que je peux prendre afin qu’ils entendent tous, ce que je dis. »

Avant de recevoir cette formation, Francia Honoré appréhendait d’avoir dans sa classe des élèves handicapés. Elle avait peur de ne pas être à la hauteur pour leur fournir l’aide nécessaire. Elle n’a eu aucun problème pour mettre en application ce qu’elle a appris lors des formations. Certains enseignants trouvent l’approche de l’éducation inclusive difficile à mettre en œuvre, en particulier au début.

Aujourd’hui, Francia Honoré est à l’aise dans la mise en place de cette nouvelle pratique et aide ses collègues à l’appliquer : « J’aide particulièrement les nouveaux enseignants dans la mise en œuvre du cours d’éveil lors du premier mois, qui est primordial dans l’éducation inclusive. Ce cours est très important, car il rappelle aux élèves les bases acquises lors de l’année scolaire passée, et qui ont pu être oubliées pendant les vacances. Si l’enseignant rate ce cours, certains élèves peuvent être perdus et ne pas être au niveau durant l’année scolaire, avec une forte probabilité de redoubler. »

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées
© S. Ahmed / HI
Inclusion

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées

Un ensemble de stratégies professionnelles et de directives pratiques publié aujourd'hui vise à améliorer l'inclusion des personnes handicapées dans l'aide humanitaire et à assurer leur participation.

Avant une catastrophe naturelle : HI aide les plus vulnérables à mieux se préparer
© CARE, 2017
Urgence

Avant une catastrophe naturelle : HI aide les plus vulnérables à mieux se préparer

À l’occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes (13 octobre), les experts de HI expliquent la démarche d’inclusion de l’organisation dans des initiatives de renforcement de la résilience. 

Le défi de l'éducation des filles en Sierra Leone
© HI
Inclusion

Le défi de l'éducation des filles en Sierra Leone

Le taux d'alphabétisation des femmes en Sierra Leone (34 %) est l'un des plus bas du monde et, bien qu'il existe de nombreuses politiques, aucune ne concerne spécifiquement les enfants handicapés, à l'exception de la loi sur les droits de l'enfant (2007) qui garantit à chaque enfant l'accès à l'éducation. Pour remédier à cette situation, HI met en œuvre le projet Défi de l'éducation des filles - Transition (GEC-T), avec des partenaires clés, afin que les filles et les enfants handicapés marginalisés dans cinq districts de la Sierra Leone puissent réaliser leur plein potentiel et faire la transition de l'école primaire à l'école secondaire et au-delà.