Accès direct au contenu

HI au chevet des plus fragiles suite aux violences au nord du pays

Urgence
Mozambique

Les équipes de Humanité & Inclusion (HI) sont mobilisées depuis quelques jours pour orienter les populations vulnérables - femmes enceintes, personnes âgées, personnes handicapées et enfants - déplacées par les récents combats à Palma, au Nord du Mozambique. L’urgence : faciliter leur accès à l'eau, à la nourriture, à des abris.

Famille de réfugiés au nord du Mozambique

Famille de réfugiés au nord du Mozambique | © HI

Environ 3 000 personnes ont été déplacées suite aux attaques menées depuis le 24 mars par des groupes armés sur la ville de Palma. Depuis 2017, un total de 670 000 personnes ont fui les violences dans la région. « De nombreuses personnes sont terrifiées par les attaques et se sont cachées, sans accès à la nourriture et à l'eau, souligne Marco Tamburro, directeur des programmes de HI au Mozambique. Il est essentiel que la réponse humanitaire à la crise prenne en compte les plus vulnérables et veille à ce que personne ne soit laissé pour compte. Les efforts déployés pour fournir l’aide doivent garantir que ces personnes vulnérables, telles que les personnes handicapées et les personnes âgées, reçoivent le soutien dont elles ont si désespérément besoin. »

HI vient de terminer une évaluation des besoins à Cabo Delgado, dans les districts d'Ancuabe et de Chiure, fortement touchés par les mouvements de personnes déplacées. Nos équipes sont également en train de mettre en place un groupe de travail sur le handicap à Pemba, avec deux organisations locales, FAMOD et AIFO[1], pour s'assurer que les personnes handicapées soient incluses dans la réponse d'urgence - les personnes handicapées ont en effet souvent des difficultés pour accéder à l’aide humanitaire, faute par exemple de pouvoir se déplacer ou de pouvoir comprendre les mécanismes d’aide. Ce groupe d’ONG est impliqué dans le suivi des personnes déplacées et soutient actuellement la détection des personnes handicapées en provenance de Palma et l’identification de leurs besoins.


[1] FAMOD: Forum des organisations pour les personnes handicapées

   AIFO : Organisme de soutien et de services aux personnes handicapées

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Je ne me considère pas comme une victime »
© HI
Urgence

« Je ne me considère pas comme une victime »

Denys, habitant de Kiev et médiateur culturel de HI en Ukraine, partage son expérience de l’évacuation de sa famille lors du conflit armé.

Soutenir les personnes vulnérables et ceux qui les accueillent
© HI
Urgence

Soutenir les personnes vulnérables et ceux qui les accueillent

A l’est de l’Ukraine, des institutions accueillent des personnes vulnérables déplacées par la crise. Face aux besoins criants, le soutien de HI est essentiel pour les résidents et pour leurs aidants.

Les réfugiés sont en état de choc. Certains ne parlent pas pendant des jours.
© T.Nicholson / HI
Santé Urgence

Les réfugiés sont en état de choc. Certains ne parlent pas pendant des jours.

Caglar Tahiroglu, responsable de la santé mentale et du soutien psychosocial pour HI en Ukraine explique les besoins des personnes déplacées.