Go to main content
 
 

« J’aimerais retrouver ma jambe et mon bras »

La famille de Salah a fui les combats à Mossoul, en janvier dernier. Un mois plus tard, alors qu’il était parti vérifier l’état de sa maison avec son grand frère, il a été gravement blessé par un engin explosif improvisé. Amputé d’une jambe et d’un bras, il est de retour dans le camp de déplacés de Khazer, où Handicap International lui fait bénéficier de sessions de kinésithérapie.

HI_mossoul_témoignage_Salah

Salah, dans la tente familiale à Khazer. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI présente des documentaires en plein air
© Cinéma sous les étoiles
Protéger les populations vulnérables

HI présente des documentaires en plein air

Dans le cadre de la tournée Cinéma sous les étoilesFunambules Médias et HI Canada présentent deux documentaires qui seront projetés en plein air.

Mossoul Ouest : ville fantôme
© Fanny Mraz / HI
Réadaptation Urgence

Mossoul Ouest : ville fantôme

Entre octobre 2016 et juillet 2017, Mossoul, dans la province de la Ninive, a été le théâtre de violents combats. L’utilisation intensive d’armes explosives (bombardements, pose de mines artisanales, etc.) a anéanti principalement la partie Ouest de la ville. Plus de 500 000 personnes sont toujours déplacées dans des camps.

 

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep/HI
Droits Inclusion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la toute première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.