Accès direct au contenu
 
 

« Je me disais constamment que tout à une fin »

En avril dernier, Sarah et son père ont été utilisés comme boucliers humains et victimes d’une explosion à Mossoul. Sarah, qui souffre d’une fracture à la jambe, est actuellement en convalescence à l’hôpital de Hamdanyiah. Un kinésithérapeute de Handicap International lui rend visite régulièrement pour l’aider à se remettre de sa blessure.

Emergency_mosul_Sarah

Sarah dans sa chambre, à l’hôpital de Hamdaniyah. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Humanité & Inclusion poursuit ses activités afin de venir en aide aux réfugiés rohingyas durant l’épidémie de la Covid-19
© Shumon Ahmed/HI
Protéger les populations vulnérables Santé Urgence

Humanité & Inclusion poursuit ses activités afin de venir en aide aux réfugiés rohingyas durant l’épidémie de la Covid-19

Entrevue de Jean-Loup Gouot, Directeur de Humanité & Inclusion (HI) au Bangladesh, au sujet de nos activités menées suite à l’épidémie COVID-19, auprès des réfugiés rohingyas.

Entretien avec Jean-Loup Gouot sur la pandémie COVID-19
© M. A. Islam / HI
Protéger les populations vulnérables Santé Secourir les déplacés/réfugiés

Entretien avec Jean-Loup Gouot sur la pandémie COVID-19

Jean-Loup Gouot, Directeur de Humanité & Inclusion (HI) au Bangladesh, témoigne au sujet de l’impact du COVID-19 dans le pays et rappelle les risques de cette épidémie, en particulier pour les réfugiés rohingyas

HI adapte ses actions pour faire barrage à la COVID-19 et protéger les plus fragiles
© Quinn Neely / HI
Inclusion Santé Urgence

HI adapte ses actions pour faire barrage à la COVID-19 et protéger les plus fragiles

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Humanité & Inclusion (HI) adaptent leurs activités pour couper cours à la pandémie de la COVID-19. Les modalités d’interventions sont revues. De nouveaux projets sont créés, avec pour mot d’ordre de protéger du virus et d’agir sur les effets de cette crise, avec une attention particulière envers les personnes handicapées, les enfants, les femmes et les personnes isolées ou âgées.