Go to main content
 
 

L’Amérique latine et centrale contre les bombardements en zone peuplées

Droits Mines et autres armes
International

HI organise les 5 et 6 décembre à Santiago, capitale du Chili, une conférence régionale sur la protection des civils contre les bombardements. Cette conférence réunira 26 Etats et près de 30 organisations de la société civile et ONG internationales. Objectif : sensibiliser ces pays à cet enjeu crucial et les inciter à s’engager contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Atelier organisé par HI sur l'utilisation des armes explosives en zones peuplées pour les Etats d'Amérique latine et centrale

Atelier organisé par HI en novembre 2017 sur l'utilisation des armes explosives en zones peuplées pour les Etats africains | © Thomas Dossus / HI

Quel est le but de la conférence ?

HI veut sensibiliser ces Etats sur l’utilisation des armes explosives en zones peuplées et leurs conséquences humanitaires dévastatrices pour les populations locales. Les discussions doivent également favoriser l’émergence d’un groupe d’Etats d’Amérique latine et centrale engagés dans le projet d’une déclaration politique pour mettre fin à cette pratique. Pour le moment, trois Etats d’Amérique latine et des Caraïbes - le Chili, le Costa Rica et le Mexique - participent à ce processus diplomatique.

 

Qui assiste à cette conférence ?

HI attend les représentants de 26 Etats dont l’Argentine, le Brésil et la Colombie par exemple.

 

Quels sujets seront abordés ?

4 grands sujets seront abordés :

  • les conséquences désastreuses pour les civils de l’utilisation des armes explosives en zones peuplées (blessures et traumatismes, destruction d’infrastructures et d’habitations, déplacement de population, etc.) ;
  • les différents types d’armes explosives utilisées ;
  • le cadre légal international existant ;
  • les politiques et les pratiques permettant un meilleur contrôle sur l’utilisation des armes en zones peuplées.

 

Pourquoi cibler ces pays ?

Plusieurs raisons à cela :

  • Le Chili, pays d’accueil de la conférence, est membre du groupe d’Etats qui travaillent sur la rédaction d’une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées.
  • Certains pays ont une expertise sur la présence des mines et la protection des civils en situation de conflit, comme la Colombie, un des pays les plus minés au monde.
  • Enfin, HI qui a une présence historique en Amérique latine, peut compter sur un réseau régional d’associations de survivants des mines et restes explosifs de guerre particulièrement actif.
Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées
© HI
Mines et autres armes

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées

Le lundi 18 novembre, aux Nations unies à Genève, les délégations d’États, les militaires, les agences des Nations Unies et la société civile se réuniront pour entamer des discussions sur une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives dans les zones habitées.

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées
© S. Ahmed / HI
Inclusion

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées

Un ensemble de stratégies professionnelles et de directives pratiques publié aujourd'hui vise à améliorer l'inclusion des personnes handicapées dans l'aide humanitaire et à assurer leur participation.

Conférence de Vienne sur la protection des civils dans les guerres urbaines
© HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Conférence de Vienne sur la protection des civils dans les guerres urbaines

La Conférence de Vienne a lieu les 1er et 2 octobre. Alma Taslidžan Al-Osta, responsable du plaidoyer chez HI, explique les derniers préparatifs :