Go to main content
 
 

L’engagement de HI contre les violences faites aux filles et femmes handicapées : entrevue avec Corinne Gillet

Inclusion
International

Jusqu'au 10 décembre 2019 a lieu la campagne internationale annuelle des "16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes". À cette occasion, Corinne Gillet, Chargée de mission Handicap, genre et âge, nous explique comment HI, en tant qu’organisation, s’assure que personne ne soit laissé de côté.

Projet PIASO géré par HI au Rwanda

Projet PIASO géré par HI au Rwanda | © Neil Thomas/HI

Notre organisation s’est dotée d’une politique institutionnelle « Age, Genre et Handicap»qui nous engage à considérer systématiquement dans nos actions le handicap, le genre et l’âge comme de possibles facteurs d’exclusion ou de vulnérabilité. A travers cette politique, nous nous donnons les moyens pour que les femmes, les hommes, les filles et les garçons, avec ou sans handicap, soient considérés et aient accès, à égalité avec les autres, au bénéfice de nos actions. Cela traduit au plus haut niveau la façon dont HI contribue au « Leave No One Behind/Ne laisser personne de côté »,  slogan fondateur de l'Agenda 2030 de développement durable.


Dans ce but, nous avons défini 4 principes directeurs ; participation, égalité et non-discrimination, accessibilité et protection de nos bénéficiaires. Et nous avons adopté une approche à deux facettes : d’un côté, être sensible au handicap, au genre, et à l’âge dans tous les domaines d’activité de l’organisation et de l’autre, être transformatif chaque fois que c’est possible pour parvenir à une inclusion effective.


Egalité et non-discrimination. Nous nous engageons à porter une attention systématique aux inégalités liées au handicap, au genre et à l’âge et à la manière dont elles interagissent avec d’autres facteurs générateurs d’inégalité (orientation sexuelle, statut socioéconomique, situation géographique, origine ethnique...). Ceci permettra aux personnes discriminées, sur la base de ces facteurs, de bénéficier de nos actions sur la base de l’égalité avec les autres. Par ailleurs, dans la mesure où nous nous dotons de grilles d’analyse plus fines des situations d’exclusion et des relations de pouvoirs qui les construisent, nous aurons une meilleure capacité à anticiper les abus de pouvoir qui sont à l’origine de beaucoup de violences.


La participation, un principe clé. Il nous engage à impliquer les garçons, filles, femmes et hommes de groupes d’âge différents (enfants et personnes âgées) – dont des personnes vivant avec des handicaps différents –, dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de nos actions.


La protection, autre principe fondamental. La Politique Handicap, Genre et Âge a été développée en cohérence avec les politiques et directives institutionnelles de notre association, notamment la «politique de protection de l’enfance » (PPE) et la « politique de protection des bénéficiaires contre l’exploitation, les abus et le harcèlement sexuels (PEAHS). A travers ces politiques, nous affirmons notre détermination à lutter contre l'exploitation, les abus et le harcèlement sexuels des enfants et des adultes bénéficiant de l'intervention de HI ou impactés par celle-ci et à mettre en œuvre des mesures pour réduire les risques dans ses programmes.

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Soudan du Sud : les équipes mobiles HI aux côtés des personnes déplacées
© Dieter Telemans /HI
Inclusion Réadaptation

Soudan du Sud : les équipes mobiles HI aux côtés des personnes déplacées

Humanité & Inclusion (HI) déploie des équipes mobiles d’urgence chargées d’apporter réadaptation et soutien psychosocial aux personnes déplacées vulnérables dans les zones affectées par les conflits.

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes

Civils bombardés : la déclaration politique devra être ambitieuse

Plus de 70 États se sont réunis le 10 février à Genève lors du deuxième cycle de négociations, destiné à aboutir le 26 mai prochain à Dublin à la Déclaration politique contre l’usage des armes explosives en zones urbaines.

HI, co-prix Nobel de la Paix, révoltée par la décision annoncée de l’administration Trump de relancer l’utilisation des mines
© ICBL
Mines et autres armes

HI, co-prix Nobel de la Paix, révoltée par la décision annoncée de l’administration Trump de relancer l’utilisation des mines

L'administration Trump a annoncé un changement de politique assassin sur les mines antipersonnel