Go to main content
 
 

Le football pour rééduquer et insérer les personnes amputées

Réadaptation

Pendant un mois (10 juin – 10 juillet 2016), le championnat d’Europe de football va rythmer la vie de nombreux fans du ballon rond en Europe dans le monde entier. Les équipes de Handicap International souhaitent profiter de l’occasion pour célébrer le football et la pratique d’un sport pour aider les personnes amputées des membres inférieurs à retrouver plus de mobilité et d’estime de soi. Explications avec Isabelle Urseau, spécialiste de la réadaptation chez Handicap International.

Blaurah, 17 mois, essayant de jouer au foot avec sa première prothèse avec l'aide de sa mère, au Centre d'appareillage. | William Daniels / Handicap International

« Dans de nombreux centres de soins appuyés par Handicap International, les jeux de ballon, particulièrement le football, font partie intégrante du parcours de rééducation des patients amputés des membres inférieurs. »

« En termes de kinésithérapie, les exercices au ballon vont permettre aux patients équipés d’une prothèse de gagner en confiance dans leur appareillage et leur nouvelle forme de mobilité. On commence avec un pas, puis on fait une passe, ensuite un dribble, peut-être même un match en béquilles… »

« Enfin, les bienfaits sur leur moral sont encore bien plus grands : les exercices sont rendus plus distrayants et faciles à suivre car il s’agit d’un jeu. Les patients les plus jeunes se rendent compte qu’ils peuvent aussi continuer à s’amuser avec leurs amis. »

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Soudan du Sud : les équipes mobiles HI aux côtés des personnes déplacées
© Dieter Telemans /HI
Inclusion Réadaptation

Soudan du Sud : les équipes mobiles HI aux côtés des personnes déplacées

Humanité & Inclusion (HI) déploie des équipes mobiles d’urgence chargées d’apporter réadaptation et soutien psychosocial aux personnes déplacées vulnérables dans les zones affectées par les conflits.

« J’ai entendu les pleurs de Moïse sous les décombres… »
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

« J’ai entendu les pleurs de Moïse sous les décombres… »

Moïse avait quatre ans lorsqu’il a perdu sa jambe gauche suite au séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010.

Haïti: l'intervention de HI suite au séisme, dix ans après
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Haïti: l'intervention de HI suite au séisme, dix ans après

Haïti n’a pas été épargnée au cours de ces 10 dernières années. À un tremblement de terre dévastateur, suivi d’un terrible ouragan en 2016, s’ajoute une grande instabilité politique qui paralyse encore le pays aujourd’hui. En 2010, HI a déployé en Haïti l’une de ses plus grandes interventions d’aide humanitaire. Elle apporte encore aujourd’hui une contribution majeure au renforcement du réseau local de réadaptation physique.