Goto main content

Mahnaz ne s’arrêtera pas en chemin !

Réadaptation
Afghanistan

Depuis de longues années, Mahnaz avait perdu l’usage de ses jambes. Sa rencontre avec Humanité & Inclusion (HI) a tout changé. Sa jeune volonté fait le reste.

Mahnaz a 9 ans. A l’âge de 4 ans, elle s’est retrouvée dans l’incapacité de marcher.

Mahnaz a 9 ans. A l’âge de 4 ans, elle s’est retrouvée dans l’incapacité de marcher. | © O. Zerah / HI

Petite, Mahnaz a connu le plaisir de gambader avec ses amis mais, à l’âge de 4 ans, elle s’est retrouvée dans l’incapacité de marcher. Depuis sa rencontre avec HI, la fillette fait de grands progrès.

Mahnaz a 9 ans. Elle vit avec ses parents et ses six frères et sœurs dans la région d’Hérat. A l’âge de quatre ans, son état s’est subitement dégradé. Ses jambes ne la portaient plus, elle n’avait plus de force dans les bras… La petite fille s’est rapidement retrouvée dans l’incapacité totale de marcher à l’âge où on explore le monde…

Nous n’y croyions plus, les traitements traditionnels avaient échoué

La famille de Mahnaz a toujours vécu dans un grand dénuement. Pour subvenir du mieux possible aux besoins des siens, son père, ouvrier, a accepté de partir travailler loin, dans la province de Gur. Il est absent la plupart du temps. Malgré cette situation difficile, les parents de Mahnaz ont eu recours à de nombreux traitements traditionnels pour essayer de faire soigner leur fille, sans succès. De guerre lasse, ils ont cessé de chercher des solutions. Aussi, lorsque l’équipe mobile HI de la région d’Hérat est venue leur proposer de prendre Mahnaz en charge, ont-ils accepté sans trop y croire…

« Quand HI a commencé le traitement, nous ne pensions pas qu’elle irait mieux car tous les traitements traditionnels avaient échoué. Nous n’y croyions plus » explique la mère de Mahnaz.

La vie de Mahnaz a changé en quelques mois

La région d’Hérat souffre d’un accès très limité aux services de soins de santé, c’est pourquoi HI déploie des équipes mobiles qui apportent leurs services à domicile aux personnes vulnérables, dont les personnes handicapées. C’est ainsi que Mahnaz a rencontré les physiothérapeutes de HI, il y a seulement quelques mois. Pour la fillette, cette rencontre a tout changé !

A présent, les résultats sont là !

Mahnaz bénéficie de séances de rééducation régulières qui l’aident à renforcer ses muscles et son équilibre. HI lui a également fourni des orthèses et un déambulateur. Armée de sa jeune volonté, la petite fille fait avec ses derniers de fabuleux progrès lorsqu’elle s’exerce à la marche !

Nous y croyons, maintenant !

La mère de la fillette, qui avait perdu tout espoir après de nombreuses désillusions, n’en revient toujours pas. « Mahnaz a commencé à faire des progrès. Maintenant, elle se tient debout et elle peut faire quelques pas avec ses orthèses. Elle marche de mieux en mieux et nous y croyons ! Nous sommes très heureux ! »

Mahnaz, quant à elle, rêve d’aller à l’école, de pouvoir courir et jouer au football un jour. Sa famille est prête à l’y inscrire si la petite fille devient autonome.

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Abdullah avait peur de tous les médecins
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation

Abdullah avait peur de tous les médecins

Abdullah a 12 ans. Gravement blessé lors d'un bombardement aérien en décembre 2019 alors qu'il jouait dehors avec des amis, il a dû être amputé. Humanité & Inclusion (HI) lui est venu en aide.

HI est aux côtés de la population en Centrafrique
© Adrienne Surprenant / HI
Réadaptation Santé

HI est aux côtés de la population en Centrafrique

En RCA, où les tensions sont vives, les services de logistique et de réadaptation de Humanité & Inclusion (HI) permettent d’aider les populations les plus vulnérables.

Les progrès de Safa, jeune paraplégique
© O. Zerah / HI
Réadaptation

Les progrès de Safa, jeune paraplégique

Depuis sa rencontre avec l’équipe mobile de Humanité & Inclusion (HI) dans la région d’Hérat, la vie de Safa, 14 ans, a beaucoup changé.