Go to main content

Neymar Jr, parrain de l’opération Teacher Kids

Inclusion
International

Le footballeur brésilien Neymar Jr. souhaite sensibiliser le grand public à la nécessité de faciliter l’accès à l’école pour les enfants handicapés.

Arthur et Neymar Jr, ambassadeur de HI, font le geste 'éducation pour tous' en langue des signes

© La\Pac | HI

L’opération Teacher Kids, qui fait partie de la campagne #school4all, vise à montrer que les enfants handicapés ont des talents, des capacités à partager et qu’il est essentiel de favoriser leur accès à l’école pour leur permettre de bâtir leur avenir.

Une plateforme digitale

La plateforme teacherkids.org, comme une école digitale ouverte à tous, vise ainsi à mettre en lumière ces talents. Les enfants et leurs parents sont invités à partager une vidéo où les enfants deviennent des professeurs qui transmettent ce qu’ils savent faire.

Neymar Jr montre qu'on peut tous apprendre des enfants handicapés

Cette opération a été lancée avec la participation du footballeur brésilien Neymar Jr. En se glissant dans la peau d’un élève qui apprend la langue des signes, l’origami, la danse ou qui prend des leçons de relaxation, Neymar Jr a souhaité montrer au monde qu’on pouvait tous apprendre des enfants handicapés.

Neymar Jr devient ainsi le 1er élève de Teacher Kids

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils
© HI
Droits Mines et autres armes

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils

Organisée par HI, la conférence régionale contre les bombardements de civils s'est achevée le 6 décembre au Chili. 23 États ont adopté le Communiqué de Santiago, exprimant leur inquiétude sur les effets dévastateurs pour les civils de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.

Avant mes enfants, je ne pensais pas à mon amputation
© O. Van de Broeck / HI
Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

Avant mes enfants, je ne pensais pas à mon amputation

Un jour en Syrie, Ibrahim a entendu des échanges de tirs près du lieu où il se trouvait. Il a fui du côté opposé. C’est là que les bombes sont tombées. Blessé par un éclat d’obus à la jambe, Ibrahim a été transféré en Jordanie où il s’est fait amputer. HI l’a ensuite appareillé d’une nouvelle prothèse.

Notre plus grande dépense : les médicaments
© O. Van de Broeck / HI
Inclusion Réadaptation

Notre plus grande dépense : les médicaments

Au début de la guerre en Syrie, Hussein et sa famille quittent leur ville natale pour se réfugier en Jordanie. Depuis plusieurs années, le doyen de la maison enchaîne les complications médicales. Grâce au partenariat de HI avec un centre de réhabilitation local, l'arthrose du genou dont il souffre est maintenant prise en charge par une équipe de physiothérapeutes.