Go to main content

Récoltes détruites au Mozambique : HI s’apprête à distribuer des rations alimentaires

Urgence
Mozambique

Dans les régions du Mozambique dévastées par le cyclone Idai, l’insécurité alimentaire devrait grimper en flèche dans les prochains mois. HI distribuera de l’aide alimentaire à 12 000 familles.

L’équipe logistique de HI évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales

L’équipe logistique de HI évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales | © Fabrice Renoux / HI

Récoltes gâchées

Le cyclone Idai, qui a frappé la côte du Mozambique le 14 mars, a provoqué des inondations colossales. Le niveau des eaux redescend mais environ 3 000 km² de terres sont encore submergés et 500 000 hectares de culture ont été détruits alors qu’elles étaient mûres pour la récolte. Les conséquences se feront sentir immédiatement.

Distributions alimentaires

HI distribuera les stocks d’aliments de base du Programme Alimentaire Mondial, à savoir du riz, de l’huile et des haricots, à 12 000 familles. Dans les semaines à venir, ceci aidera les populations qui s’efforcent de reconstruire leur vie dans des circonstances très difficiles. Le Programme Alimentaire Mondial estime le coût de la fourniture d’aliments de survie aux victimes à 150 millions de dollars pour les trois prochains mois.

Inondations et risque de maladies

« Le risque de maladies transmissibles s’accroît terriblement à cause des eaux stagnantes et de la surpopulation dans les centres d’hébergement collectif qui accueillent désormais plus de 110 000 personnes déplacées », prévient Fanny Mraz, directrice des opérations d’urgence de HI.  « Le risque d’épidémie de paludisme et de choléra est très préoccupant. »

Afin de réduire le risque de propagation des maladies, HI prévoit de distribuer à 8 000 familles des kits d’hygiène contenant des articles de base tels que du savon et de la lessive.

1,85 million de personnes touchées

Le cyclone Idai a frappé dans la nuit du 14 mars et tué au moins 416 personnes, blessé plus de 1 500 personnes et réduit environ 1,85 million de personnes à dépendre de l’aide et de la protection humanitaires.

Les ONG canadiennes se mobilisent 

La Coalition humanitaire et ses agences membres accueillent favorablement la décision du gouvernement du Canada d’égaler les dons de particuliers canadiens et canadiennes en réponse à la dévastation provoquée par le cyclone Idai au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe. L’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international, a annoncé aujourd’hui que les dons individuels à la Coalition humanitaire et ses 10 membres faits entre le 15 mars et le 14 avril 2019 seront égalés jusqu’à un maximum de 2 millions $.

La Coalition Humanitaire

La Coalition humanitaire (CH) réunit dix organismes d’aide de premier plan afin d’offrir aux Canadiennes et aux Canadiens un moyen simple et efficace d’apporter leur soutien lors de catastrophes humanitaires internationales

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Népal : 4 ans plus tard, HI aide toujours les victimes du séisme
© Elise Cartuyvels/HI
Réadaptation Urgence

Népal : 4 ans plus tard, HI aide toujours les victimes du séisme

HI est venue en aide à plus de 19 000 personnes affectées par le séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2014.

HI vient en aide aux communautés oubliées des bidonvilles de Beira, au Mozambique
© C.Briade / HI
Urgence

HI vient en aide aux communautés oubliées des bidonvilles de Beira, au Mozambique

Des milliers d’habitants de Beira vivent dans la pauvreté dans des bidonvilles surpeuplés. Leurs abris de fortune n’ont pas résisté à la force du cyclone Idai. HI coordonne les efforts de déblayage et de reconstruction pour ces communautés très durement touchées

Népal : HI apporte des soins d’urgence aux victimes de la tornade
© HI
Réadaptation Urgence

Népal : HI apporte des soins d’urgence aux victimes de la tornade

HI mène des soins de réadaptation d’urgence auprès des victimes de la tornade qui a frappé le sud du Népal le 31 mars dernier.