Go to main content

Séisme en Indonésie : Handicap International évalue les besoins des populations affectées

Urgence
Indonésie

Un séisme de magnitude 6,5 a frappé la province d’Aceh, en Indonésie, ce mardi 7 décembre, tuant plus de 90 personnes et blessant plus de 270 personnes. Handicap International, déjà présente sur place, évalue les besoins des populations affectées afin d’envisager une éventuelle intervention d’urgence.

Bâtiment détruit à la suite du séisme de septembre 2009 à Padang, sur l’île de Sumatra, en Indonésie.

Bâtiment détruit à la suite du séisme de septembre 2009 à Padang, sur l’île de Sumatra, en Indonésie. | © Benoit Darrieux / Handicap International

Un séisme de magnitude 6.5 sur l’échelle de Richter a frappé la province d’Aceh, en Indonésie, ce mercredi 7 décembre 2016. Ce séisme, survenu dans les districts de Bireuen et de Pidie Jaya, a entrainé la mort d’au moins 97 personnes, blessé plus de 200 personnes et détruit plus de 200 maisons, mosquées et échoppes. L’Etat d’urgence a été déclaré au niveau provincial.

Handicap International, présente en Indonésie depuis 2005, envoie un expert urgentiste et un kinésithérapeute sur les zones affectées afin d’évaluer les besoins des victimes et d’envisager une éventuelle intervention d’urgence. 

À la suite du Tsunami du 26 décembre 2004, Handicap International a mené une intervention d’urgence en Indonésie, au Sri Lanka et en Inde, et a permis à plus de 3600 victimes de bénéficier de séances de réadaptation. Aujourd’hui, Handicap International est toujours active en Indonésie dans les provinces de Yogyakarta et de Nusa Tengara Timur. L’association défend les droits des personnes handicapées, renforce leur participation au sein de leur communauté et les prépare aux risques de catastrophes naturelles.  

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Mangkhut aux Philippines : « Quand le typhon est arrivé, c’était la panique »
© HI
Urgence

Mangkhut aux Philippines : « Quand le typhon est arrivé, c’était la panique »

Le typhon Mangkhut, qui a frappé le Nord des Philippines, a fait perdre la vie à plus de soixante personnes, affecté près d’un million de personnes et détruit de nombreuses cultures. Des experts urgentistes de HI rencontrent les victimes de la catastrophe afin d’identifier leurs besoins. Florabel, 37 ans, nous raconte.

Typhon Mangkhut: « Nous avons perdu près de 50 % des récoltes »
© HI
Urgence

Typhon Mangkhut: « Nous avons perdu près de 50 % des récoltes »

HI a dépêché plusieurs  urgentistes dans le Nord des Philippines pour évaluer les besoins des victimes du typhon Mangkhut. L’association prépare une éventuelle intervention d’urgence.

Typhon Mangkhut : des spécialistes de l’urgence de HI évaluent les besoins des victimes
© Randy Bandiola / HI
Urgence

Typhon Mangkhut : des spécialistes de l’urgence de HI évaluent les besoins des victimes

Plusieurs urgentistes de HI sont arrivés dans le nord des Philippines afin d’identifier les besoins des victimes du typhon Mangkhut, le plus violent de l’année, et de préparer une intervention d’urgence