Go to main content

Signature de l’accord de paix en Colombie : beaucoup reste à faire pour déminer le pays

Mines et autres armes
Colombie

A l’occasion de l’accord de paix historique entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), Handicap International rappelle qu’il reste beaucoup à faire pour dépolluer le pays.

Carlos Filo, une victime de mine antipersonnel, est assis chez lui.

Carlos Filo, une victime de mine antipersonnel, est assis chez lui. | © Gaël Turine / VU - Colombia 2008

Selon le rapport de l’Observatoire des mines 2013, la Colombie est le 2e pays au monde en terme de nombre de victimes de mines, juste derrière l’Afghanistan.  50 années de guerre civile ont engendré la contamination de 31 des 32 départements du pays et généré des milliers de victimes de mines antipersonnel. Entre 1990 et 2013, plus de 10 000 victimes ont ainsi été recensées. Près de la moitié étaient des civils et 26% des enfants.

Handicap International intervient en Colombie depuis 1998 et depuis 2005, sur la question des mines et restes explosifs de guerre. L’association soutient les victimes pour qu’elles aient accès à l’aide, notamment en les orientant vers les structures qui pourront leur apporter des soins, des séances de  réadaptation, un soutien psychosocial et un appui pour retrouver un emploi et une place dans la société.

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Je n’ai pas d’autre ambition que d’être en bonne santé »
© Ayman / HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

« Je n’ai pas d’autre ambition que d’être en bonne santé »

Ali a trente ans. Un traumatisme crânien et une fracture du tibia droit lui ont presque fait perdre l’usage de ses jambes. Grâce à HI, il parvient de nouveau à se déplacer seul.

L’Amérique latine et centrale contre les bombardements en zone peuplées
© Thomas Dossus / HI
Droits Mines et autres armes

L’Amérique latine et centrale contre les bombardements en zone peuplées

HI organise les 5 et 6 décembre à Santiago, capitale du Chili, une conférence régionale sur la protection des civils contre les bombardements. Cette conférence réunira 26 Etats et près de 30 organisations de la société civile et ONG internationales. Objectif : sensibiliser ces pays à cet enjeu crucial et les inciter à s’engager contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Tawarga - ville morte, polluée par les missiles, les roquettes, les bombes…
© Simon Elmont / HI
Mines et autres armes Urgence

Tawarga - ville morte, polluée par les missiles, les roquettes, les bombes…

Tawarga, à quelques kilomètres au sud de Misrata, est une ville fantôme depuis d’intenses combats en 2011. Les missiles, roquettes… qui n’ont pas explosé ou ont laissé des résidus explosifs dangereux sont omniprésents. Alors que la population revient peu à peu, HI lance des opérations de dépollution.