Accès direct au contenu

Sri Lanka : la parole aux femmes !

Inclusion
Sri Lanka

Suite aux années de conflits qui ont déchiré le Sri Lanka, humanité & Inclusion (HI) a mené un projet avec le soutien du Département d’État américain afin de renforcer la participation des femmes, et notamment des femmes handicapées, dans le processus de réconciliation du pays.

Participation des femmes au processus de paix au Sri Lanka

Participation des femmes au processus de paix au Sri Lanka | ©HI

La guerre civile[1] qui a déchiré le Sri Lanka durant plus de vingt ans a entrainé la mort de plus de 70 000 personnes et la disparition de milliers de personnes. Aujourd’hui, 9 ans après la fin du conflit, un processus de réconciliation nationale est en cours dans le pays. Cependant, ce processus implique très peu les femmes, et en particulier les femmes handicapées.

Avec le soutien du Département d’Etat américain[2], HI a identifié, de 2015 à 2017, des groupes d’entraide, des associations locales de femmes et des cheffes de communautés dans les régions de Kilinochchi, dans le nord du pays, et de Kandy, dans le centre[3]. HI a sensibilisé ces associations à la problématique de l’inclusion et du handicap, afin qu’elles soient capables de représenter leurs membres et de prendre des décisions dans ce processus de réconciliation, de mieux inclure les personnes handicapées dans leurs activités quotidiennes (micro-crédit, groupes d’entraide) et de participer à des tables rondes nationales avec les autorités locales en charge du processus. Ces associations ont également exprimé des recommandations afin que les politiques publiques tiennent davantage compte des besoins des femmes, et en particulier des femmes handicapées.
En savoir plus sur ces recommandations :  

http://ices.lk/projects/sri-lanka-women-living-with-disabilities-report-submitted-by-the-ices/

 

 

[1]La guerre civile du Sri Lanka a opposé de 1983 à 2009 le gouvernement du Sri Lanka dominé par la majorité cinghalaise bouddhiste, et les Tigres de libération de l'Îlam tamoul (LTTE).

[2] US Department of States. Office of Global Women’s Issues/Bureau des questions féminines mondiales.

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI aide Ismail, victime d’une mine anti-personnel à se tenir debout
© HI
Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

HI aide Ismail, victime d’une mine anti-personnel à se tenir debout

Ismail a perdu ses deux jambes lors de l’explosion d’une mine quand il avait 14 ans. Humanité & Inclusion (HI) lui apprend à marcher avec ses nouvelles prothèses.

Les enfants réfugiés rohingyas handicapés se distinguent grâce au soutien de HI
© Nicolas Axelrod-Ruom /HI
Inclusion Secourir les déplacés/réfugiés

Les enfants réfugiés rohingyas handicapés se distinguent grâce au soutien de HI

« En voyant les autres enfants jouer et en faisant des exercices de stimulation, Zesmin a enfin appris à nous appeler papa et maman. » Les parents de Zesmin, des réfugiés rohingyas vivant au Bangladesh, ont vu leur fille atteinte de trisomie 21, qui avait des difficultés à se déplacer et à communiquer, devenir une petite fille joyeuse et pleine de vie. « Nous avons suivi à la lettre les conseils de Humanité & Inclusion (HI). Et les résultats sont impressionnants. »

La COVID-19 aggrave la misère des sans-abri
© HI
Inclusion Santé

La COVID-19 aggrave la misère des sans-abri

A Lomé, capitale du Togo, les restrictions liées à la COVID-19 ont aggravé les conditions de vie des sans-abri. Parmi eux, beaucoup d’enfants et de mères isolées. Humanité & Inclusion (HI) a organisé des maraudes pour leur venir en aide.