Goto main content

Une nuit, la vie de Juma a basculé dans le fracas et la terreur

Mines et autres armes Réadaptation
Afghanistan

Grièvement blessé suite à l’explosion de sa maison, Juma, 14 ans, est devenu quadriplégique et souffre de lésions cérébrales suite à une frappe aérienne. Humanité & Inclusion (HI) l’aide à regagner en autonomie.

Grièvement blessé suite à l’explosion de sa maison, Juma, 14 ans, est devenu quadriplégique et souffre de lésions cérébrales suite à une frappe aérienne.

Grièvement blessé suite à l’explosion de sa maison, Juma, 14 ans, est devenu quadriplégique et souffre de lésions cérébrales suite à une frappe aérienne. | © O. Zerah / HI

Une nuit d’octobre 2019, la vie de Juma et de toute sa famille est tombée en ruines dans le fracas d’une explosion. La maison familiale a été visée par une frappe aérienne. La petite sœur de Juma, 3 ans, y a laissé sa vie. Le père du jeune garçon a été blessé à l’épaule. Quant à Juma, il a été si cruellement atteint dans le dos qu’il ne peut ni bouger, ni parler correctement. Le jeune garçon est devenu quadriplégique suite à de graves lésions de la moelle épinière et souffre de lésions cérébrales.

Un bien triste tribut à payer suite au bombardement…

Deuil, handicap, exode et misère sont le lourd tribut que paye cette famille innocente suite à cette frappe aérienne due à un conflit auquel elle ne comprend rien. Suite à ce drame, la famille meurtrie et hébétée a pris la fuite, quittant son village de la province de Ghor au centre de l’Afghanistan. Elle est venue se réfugier dans un camp de personnes déplacées près de la ville d’Hérat. Elle vit aujourd’hui dans des conditions d’extrême précarité, dans une petite maison en terre. Le père de Juma, est resté handicapé suite à sa blessure à l’épaule gauche. Il ne peut pas travailler, la famille n’a donc aucun revenu et reste assez isolée avec pour première préoccupation de trouver de quoi subvenir à ses besoins.

Outre le manque d’accès aux soins dans le camp, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles Juma n’a jamais reçu d’aide avant l’arrivée de HI. Immobilisé, ne pouvant même pas se servir de ses mains, le jeune garçon reste alors couché la plupart du temps. Parfois, sa mère le transporte à grand peine dehors pour qu’il puisse profiter du soleil et du bon air.

« Quand HI est venu chez nous, l’espoir est revenu »

Tout change cette année lorsque l'équipe mobile d'urgence de HI vient à sa rencontre. L’équipe vient lui fournir à domicile des soins de rééducation, apprend à ses parents à prendre le relai et leur donne des conseils pour les aider à mieux faire face aux problèmes de la vie quotidienne. Juma est alors suivi régulièrement.

« Quand HI est venu chez nous, l’espoir est revenu. C’était tellement difficile pour moi de porter mon fils toute la journée. Il ne pouvait pas bouger du tout et il déprimait », explique la mère de Juma. « L’équipe a tout de suite commencé le traitement et lui a donné un fauteuil roulant et du matériel. J’ai aussi appris à lui faire faire ses exercices de rééducation à la maison. C’est très important. Aujourd’hui on voit le résultat : mon fils peut à nouveau bouger ses mains, il va mieux et peut faire certaines choses par lui-même. Merci à HI pour son aide. »

Soutien psychosocial

La famille peut aussi se confier et échanger avec le conseiller psychologique de l’équipe mobile. Echanger, parler des problèmes, envisager des solutions ensemble lui permet de mieux faire face aux multiples soucis et problèmes et de se sentir moins seule.

Quant à Juma, il a retrouvé un peu de mobilité et va beaucoup mieux moralement. « J’aimerais pouvoir remarcher et aller à l’école comme les autres enfants », explique-t-il. Courageusement, il continue ses exercices de rééducation avec sa mère. Son beau sourire retrouvé donne du cœur à toute la famille !

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Abdullah avait peur de tous les médecins
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation

Abdullah avait peur de tous les médecins

Abdullah a 12 ans. Gravement blessé lors d'un bombardement aérien en décembre 2019 alors qu'il jouait dehors avec des amis, il a dû être amputé. Humanité & Inclusion (HI) lui est venu en aide.

HI est aux côtés de la population en Centrafrique
© Adrienne Surprenant / HI
Réadaptation Santé

HI est aux côtés de la population en Centrafrique

En RCA, où les tensions sont vives, les services de logistique et de réadaptation de Humanité & Inclusion (HI) permettent d’aider les populations les plus vulnérables.

« Je pense qu’il faudra au moins deux générations pour reconstruire une Syrie dévastée »
© B.Blondel / HI
Mines et autres armes

« Je pense qu’il faudra au moins deux générations pour reconstruire une Syrie dévastée »

Après 10 ans de guerre, la Syrie est totalement contaminée par les restes explosifs, une contamination qui est du jamais-vu pour les experts. Quand le conflit cessera, le déminage et la reconstruction seront extrêmement complexes. Explications d’Emmanuel Sauvage, directeur de la réduction de la violence armée chez Humanité & Inclusion (HI).