Go to main content

Une survivante colombienne de mine antipersonnel en visite au Canada

Mines et autres armes
Colombie

Dans la suite de l’Accord de Paix historique entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), Handicap International invite le Canada et la communauté internationale à ne pas faiblir face aux enjeux de dépollution et d’assistance aux victimes qui s’imposent au pays.

Luz | © Handicap International

Selon l’Observatoire des Mines, la Colombie est le 2e pays au monde en termes de nombre de victimes de mines, juste derrière l’Afghanistan. 50 années de guerre civile ont engendré la contamination de 31 des 32 départements du pays et généré des milliers de victimes de mines antipersonnel. Entre 1990 et 2013, plus de 10 000 victimes ont ainsi été recensées. Près de la moitié étaient des civils et 26% des enfants.

Afin de poursuivre la mobilisation des Canadiens envers une population colombienne largement meurtrie et toujours menacée par les mines antipersonnel et autres restes explosifs de guerre, et plus largement envers tous les pays touchés par ces fléaux, l’organisation accueillera du 25 au 28 octobre prochains Luz Dari Landazury Segura, une survivante d’accident de mine, mère de 4 enfants. Luz a bénéficié de l’appui de Handicap International à travers un projet de 4 ans financé par Affaires Mondiales Canada à hauteur de 2,8 millions de dollars. Elle sera accompagnée de Johana A. Huertas Reyes, Coordinatrice des opérations de l’organisation en Colombie. Parmi leurs rencontres à Ottawa, les deux femmes seront reçues par Madame Karina Gould, Secrétaire Parlementaire de la Ministre du Développement international et de la Francophonie, l’Honorable Marie-Claude Bibeau, afin d’échanger sur la situation des survivants, et notamment des femmes, dans le pays.

Cette visite au Canada s’inscrit dans le cadre de la « Conférence sur le Processus d’Ottawa – 20 ans plus tard », organisée par la Fondation des Mines Terrestres du Canada, le Centre Bill Graham pour l’Histoire Internationale Contemporaine et le Conseil International du Canada, qui se tiendra les 27 et 28 octobre à Toronto et qui accueillera, notamment, le Ministre des Affaires Etrangères, l’Honorable Stéphane Dion.


Ressources :

Information sur les invitées : http://bit.ly/2emAPpn

Information sur la Colombie : http://bit.ly/2ewA2ju

Photos : http://bit.ly/2enNff9

Conférence à Toronto : http://thecic.org/event/theottawaprocess20/ 


 

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Mapping Challenge HI : l’innovation au service de la réponse humanitaire
© HI
Mines et autres armes

Mapping Challenge HI : l’innovation au service de la réponse humanitaire

Les cartes géographiques contiennent des informations essentielles pour le déploiement des équipes humanitaires sur les territoires, mais lorsqu’il s’agit de zones isolées (en raison de catastrophes naturelles, de conflits ou de crises sanitaires) elles sont souvent incomplètes ou inexistantes. Pour faire en sorte que toutes les parties du monde puissent être cartographiées, HI et CrowdAI ont lancé un Mapping Challenge, dont la première étape s’est achevée fin mai.

Une augmentation effrayante du nombre de victimes des armes explosives
(c) E. Fourt/HI
Mines et autres armes

Une augmentation effrayante du nombre de victimes des armes explosives

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les mines, HI s’alarme de l’augmentation effrayante du nombre de civils victimes des armes explosives : 32 008 civils ont été tués ou blessés par des armes explosives en 2016 (sur un total de 45 624 victimes), selon Action on Armed Violence (AOAV). Le bilan s’annonce encore plus lourd pour 2017, sachant que les civils représentent 90 % des victimes des armes explosives quand elles ont utilisées en zones peuplées. L’Observatoire des mines a enregistré une augmentation spectaculaire des victimes de mines et restes explosifs de guerre ces trois dernières années. La Syrie, l’Afghanistan, la Libye, l’Ukraine et le Yémen sont parmi les principaux pays touchés.

7 ans de conflit syrien : Suite à la mort d’un employé d’une organisation partenaire, HI condamne les bombardements continus
© AFP PHOTO / AMER ALMOHIBANY
Mines et autres armes

7 ans de conflit syrien : Suite à la mort d’un employé d’une organisation partenaire, HI condamne les bombardements continus

Un employé d'une organisation syrienne avec laquelle Humanité & Inclusion (HI) est associée a été tué hier. Mustafa, sa femme et leurs deux enfants - âgés de moins de 8 ans - ont été tués par des bombardements à Hamouriyeh, dans la Ghouta orientale. À l'heure du septième anniversaire du conflit syrien, HI condamne une fois de plus les bombardements en zones peuplées et appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils.