Accès direct au contenu

8 ans après le séisme en Haïti, Moïse rejoue au football

Inclusion
Haïti

Le 12 janvier 2010, le séisme qui frappe Haïti entraine la mort de plus de 200 000 personnes. De nombreuses personnes sont blessées. Moïse, 4 ans, doit être amputé de la jambe gauche. Grâce au soutien de Handicap International (HI), l’enfant reçoit une prothèse et suit des séances de réadaptation. Suivi depuis 8 ans par l’association, Moïse a aujourd’hui retrouvé toute son énergie.

Moise a 12 ans, il est appareillé d’une prothèse tibiale depuis qu'il a été amputé suite au séisme de 2010. | © Fred Mogin / HI

Suite au séisme qui a frappé Haïti, HI lance une intervention d’urgence immédiate afin de venir en aide aux personnes affectées par la catastrophe. Moïse, 4 ans, est blessé au pied gauche suite à la destruction de sa maison. L’enfant est rapidement amputé. Peu de temps après l’opération, il rencontre les équipes de HI et du centre de réadaptation Healing Hand for Haïti. L’enfant suit des séances de réadaptation, reçoit une prothèse et réapprend à marcher. Depuis 2010, sa prothèse est régulièrement changée afin de rester adaptée à la croissance de l’enfant. Aujourd’hui, Moïse a 12 ans. Il vit sur les hauteurs de Mariani (Port-au-Prince) avec ses parents et son petit frère Sonel, de 9 ans, dont il est très proche. Son père est conducteur de tap-tap, et sa maman s’occupe de sa famille. C’est un enfant joyeux, enthousiaste, qui va à l’école et joue au football avec ses amis. 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI aide Ismail, victime d’une mine anti-personnel à se tenir debout
© HI
Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

HI aide Ismail, victime d’une mine anti-personnel à se tenir debout

Ismail a perdu ses deux jambes lors de l’explosion d’une mine quand il avait 14 ans. Humanité & Inclusion (HI) lui apprend à marcher avec ses nouvelles prothèses.

Les enfants réfugiés rohingyas handicapés se distinguent grâce au soutien de HI
© Nicolas Axelrod-Ruom /HI
Inclusion Secourir les déplacés/réfugiés

Les enfants réfugiés rohingyas handicapés se distinguent grâce au soutien de HI

« En voyant les autres enfants jouer et en faisant des exercices de stimulation, Zesmin a enfin appris à nous appeler papa et maman. » Les parents de Zesmin, des réfugiés rohingyas vivant au Bangladesh, ont vu leur fille atteinte de trisomie 21, qui avait des difficultés à se déplacer et à communiquer, devenir une petite fille joyeuse et pleine de vie. « Nous avons suivi à la lettre les conseils de Humanité & Inclusion (HI). Et les résultats sont impressionnants. »

La COVID-19 aggrave la misère des sans-abri
© HI
Inclusion Santé

La COVID-19 aggrave la misère des sans-abri

A Lomé, capitale du Togo, les restrictions liées à la COVID-19 ont aggravé les conditions de vie des sans-abri. Parmi eux, beaucoup d’enfants et de mères isolées. Humanité & Inclusion (HI) a organisé des maraudes pour leur venir en aide.