Go to main content

Construisons ensemble un centre pour les réfugiés handicapés

Secourir les déplacés/réfugiés
Kenya

Le camp de réfugiés de Kakuma, au Kenya, accueille actuellement plus de 180,000 réfugiés qui ont fui des guerres et persécutions dans les pays avoisinants. Il s’agit d’un énorme camp de 12 kilomètres carrés, comptant 4 districts structurés, 19 écoles primaires et un hôpital.

Enfants dans le camp de réfugiés de Kakuma/ Children in the Kakuma refugees camp

Enfants dans le camp de réfugiés de Kakuma/ Children in the Kakuma refugees camp | © E.Cartuyvels/Handicap International

Le camp de réfugiés de Kakuma accueille actuellement plus de 180,000 réfugiés qui ont fui des guerres et persécutions dans les pays avoisinants. Il s’agit d’un énorme camp de 12 kilomètres carrés, comptant 4 districts structurés, 19 écoles primaires et un hôpital. En 2014, Humanité & Inclusion, conjointement avec le UNHCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a décidé de mettre en place un centre de réadaptation temporaire pour aider les nombreuses victimes handicapées. Mais aujourd’hui cette tente s’avère insuffisante pour accueillir tous les réfugiés handicapés. De plus, les conditions climatiques font que la tente est souvent inaccessible du fait des pluies ou de vents violents. Aujourd’hui, nous avons besoin de votre soutien pour construire un centre de réadaptation permanent, un vrai édifice avec des murs et un toit solide,  nous permettant de fournir un support approprié et à long terme aux réfugiés handicapés. Grâce à vous, nous pourrons accompagner sur le long terme les victimes. Grâce à vous, nous redonnerons espoir aux réfugiés handicapés.

 

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Est de l’Éthiopie, la crise oubliée
© HI

Est de l’Éthiopie, la crise oubliée

Les régions pastorales d’Oromia et de Somali, au Sud et à l’Est de l’Éthiopie, sont en proie à de graves violences inter-ethniques. Depuis septembre dernier, plus d’un million de personnes ont dû fuir leurs villages et se retrouvent déplacées dans des centaines de lieux d’accueil. HI intervient pour protéger les plus vulnérables, en premier lieu les femmes et les enfants. Fabrice Vandeputte, chef de mission HI en Ethiopie, explique l’origine de cette crise et la réponse apportée par l’association.

Plus de 10 000 personnes réfugiées au Burundi : HI aide les plus fragiles
©HI

Plus de 10 000 personnes réfugiées au Burundi : HI aide les plus fragiles

Suite aux affrontements récents à l’Est de la République démocratique du Congo, plus de 10 000 personnes, majoritairement congolaises, se sont réfugiées dans le Sud et Sud-Ouest du Burundi. HI prépare une intervention d’urgence auprès des populations réfugiées.

« J’ai si mal »
© A. Islam/Handicap International

« J’ai si mal »

Zibon Sona est veuve. A 80 ans, elle a dû quitter le Myanmar en septembre dernier et s'est réfugiée dans un camp improvisé au Bangladesh. En raison d'un handicap moteur, elle est incapable de sortir de son abri de bâche et dépend totalement de sa fille pour des soins de base.