Go to main content
 
 

Mapping Challenge HI : l’innovation au service de la réponse humanitaire

Mines et autres armes
International

Les cartes géographiques contiennent des informations essentielles pour le déploiement des équipes humanitaires sur les territoires, mais lorsqu’il s’agit de zones isolées (en raison de catastrophes naturelles, de conflits ou de crises sanitaires) elles sont souvent incomplètes ou inexistantes. Pour faire en sorte que toutes les parties du monde puissent être cartographiées, HI et CrowdAI ont lancé un Mapping Challenge, dont la première étape s’est achevée fin mai.

Grâce à la technologie, il est plus facile de cartographier des zones à partir d'images satellites

Grâce à la technologie, il est plus facile de cartographier des zones à partir d'images satellites | © HI

Sans cartes, les équipes humanitaires qui interviennent sur des terrains dégradés manquent d’informations pour bien planifier leur intervention et prendre les bonnes décisions : savoir quel chemin emprunter, connaitre les zones les plus endommagées… Avec une carte complète à jour, l’aide humanitaire est d’avantage en mesure de s’organiser selon la zone concernée.

Le problème, c’est que la production et la mise à jour de cartes est un processus qui demande des efforts importants. Actuellement, les cartes sont dessinées à la main à partir d’images satellites par des organisations spécialisées ou des bénévoles qui participent à des Mapathons, comme celui organisé par HI en décembre 2017 pour les cartes du Laos.

Le Mapping Challenge d’HI compte sur les quelque 300  participants qui développent les algorithmes les plus efficaces pour l’automatisation de la production de cartes à partir d’images satellites. Le processus sera plus rapide et permettra de générer des cartes qui contiennent des informations pertinentes pour l’intervention des ONG.

HI est ainsi un véritable acteur du développement de solutions innovantes pour le domaine humanitaire. La deuxième étape du Challenge vient de débuter et durera jusqu’au début du mois de juillet. A l’issue de cette période, les algorithmes seront testés par UN Global Pulse et UNOSAT[1] et les cinq meilleurs participants seront désignés. Ils seront conviés à partager leurs résultats lors de la cinquième édition de l’International Conference on Data Science and Advanced Analytics, et pourront se féliciter d’avoir mis l’innovation au service de la réponse humanitaire.

 

[1] Un programme technologique de l’UNITAR (United Nations Institute for Training and Research)  pour l’analyse d’images satellites

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées
© S. Ahmed / HI
Inclusion

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées

Un ensemble de stratégies professionnelles et de directives pratiques publié aujourd'hui vise à améliorer l'inclusion des personnes handicapées dans l'aide humanitaire et à assurer leur participation.

Conférence de Vienne sur la protection des civils dans les guerres urbaines
© HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Conférence de Vienne sur la protection des civils dans les guerres urbaines

La Conférence de Vienne a lieu les 1er et 2 octobre. Alma Taslidžan Al-Osta, responsable du plaidoyer chez HI, explique les derniers préparatifs :

HI interpelle les gouvernements contre les bombardements en zones civiles
© Jaweed Tanveer / HI
Protéger les populations vulnérables

HI interpelle les gouvernements contre les bombardements en zones civiles

À la veille des élections fédérales canadiennes HI demande aux cheffes et aux chefs des principaux partis de se mobiliser contre le bombardement des zones civiles. Ailleurs dans le monde, l'organisation invite le public à interpeller ses députés en Allemagne, en Belgique, en France, au Luxembourg, au Royaume-Uni, en Suisse. Demandons aux gouvernements de mettre fin aux bombardements des civils en zones peuplées. 90 députés (belges, français, suisses…) ont déjà exprimé leur soutien à notre campagne.