Goto main content

Moïse, victime du séisme en Haïti, peut aujourd’hui jouer au foot

Réadaptation Urgence
Haïti

Moïse, 15 ans, a perdu sa jambe suite au séisme en Haïti en 2010. Grâce au soutien de Humanité & Inclusion (HI), il a reçu une prothèse, qui est régulièrement réadaptée.

Moïse, amputé suite au séisme en Haïti, peut aujourd'hui jouer au foot

Moïse, amputé suite au séisme en Haïti, peut aujourd'hui jouer au foot | © Davide Preti/HI

Moïse avait 4 ans quand il s’est retrouvé enseveli sous les décombres lors du puissant séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010. Une semaine plus tard, Moïse a dû être amputé de la jambe gauche. L’enfant, qui n’avait pas de béquille, devait se déplacer en rampant. Après avoir rencontré les équipes de HI, il a reçu une prothèse, et a suivi des séances de réadaptation.

Moïse aura 15 ans en mars 2021. Il vit avec ses parents et son petit frère. Il est toujours en contact avec les équipes de HI, et bénéficie d’un appui en réadaptation (nouvelle prothèse adaptée régulièrement, prise en charge médicale pour éventuelle reprise chirurgicale, etc.). Moïse est un jeune très vif qui adore jouer au football. Il va aussi à l’école et s’investit beaucoup dans les activités parascolaires, comme la vannerie ou même la danse classique

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

La vie de Kuch a basculé dans un tragique accident de moto
© Stephen Rae / HI
Réadaptation

La vie de Kuch a basculé dans un tragique accident de moto

L’air malicieux de Kuch laisse entrevoir un brin de fierté. Et fier, il peut l’être ! Très volontaire, il a vite réappris à marcher à l’aide d’une prothèse que lui a fabriquée Humanité & Inclusion (HI) après l’accident de moto qui lui a coûté sa jambe droite.

HI mène une intervention d’urgence pour les réfugiés rohingyas victimes d’un incendie au Bangladesh
© HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

HI mène une intervention d’urgence pour les réfugiés rohingyas victimes d’un incendie au Bangladesh

Les équipes de Humanité & Inclusion (HI) sont intervenues afin de venir en aide aux victimes de l’incendie qui s’est déclaré à Cox Bazar, dans un camp de réfugiés rohingyas, le 22 mars.

HI au chevet des plus fragiles suite aux violences au nord du pays
© HI
Urgence

HI au chevet des plus fragiles suite aux violences au nord du pays

Les équipes de Humanité & Inclusion (HI) sont mobilisées depuis quelques jours pour orienter les populations vulnérables - femmes enceintes, personnes âgées, personnes handicapées et enfants - déplacées par les récents combats à Palma, au Nord du Mozambique. L’urgence : faciliter leur accès à l'eau, à la nourriture, à des abris.