Go to main content
 
 

Philippines : Handicap International aide les victimes du typhon Nock-Ten

Urgence
Philippines

Suite au passage du typhon Nock-Ten, qui a affecté plus de 1 500 000 personnes aux Philippines le 25 décembre dernier, Handicap International aide les populations touchées à retrouver un logement et à avoir accès à l’eau potable.  
victimes du typhon Nock-Ten

 

Distribution of hygiene & shelter kits organized by HI and its partners, with Startfund support, to population affected by Typhoon Nock Ten | ©J. Chua/Handicap International

Le typhon Nock-Ten , qui a frappé 15 provinces – dont l’île de Catanduanes, aux Philippines, le 25 décembre dernier, a affecté plus de 1 500 000 personnes et détruit plus de  124 000 maisons. Plus de 316 000 personnes ont été déplacées dans des centres d’évacuation .

Aujourd’hui, de nombreuses personnes ont perdu leur logement, n’ont plus accès à l’eau potable ni aux infrastructures sanitaires (douches, latrines, etc.). Avec le soutien du Startfund et en collaboration avec ses associations partenaires , Handicap International est venue en aide à plus de 1200 personnes (300 familles, composées de personnes handicapées et de femmes enceintes) touchées par la catastrophe dans les communes de San Andres et de San Miguel. L’association a distribué des kits d’hygiène (contenant notamment du savon, du dentifrice et du shampoing), leur permettant de se laver et de transporter de l’eau potable. Elle leur a également fourni du matériel comme de la corde et des bâches afin de réparer leur maison. Handicap International, en collaboration avec ces partenaires, prépare également la distribution de 1 500 kits d’hygiène supplémentaires et identifie actuellement les besoins des populations qui n’ont pas encore reçu d’aide.

 

 

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« J’ai entendu les pleurs de Moïse sous les décombres… »
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

« J’ai entendu les pleurs de Moïse sous les décombres… »

Moïse avait quatre ans lorsqu’il a perdu sa jambe gauche suite au séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010.

Haïti: l'intervention de HI suite au séisme, dix ans après
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Haïti: l'intervention de HI suite au séisme, dix ans après

Haïti n’a pas été épargnée au cours de ces 10 dernières années. À un tremblement de terre dévastateur, suivi d’un terrible ouragan en 2016, s’ajoute une grande instabilité politique qui paralyse encore le pays aujourd’hui. En 2010, HI a déployé en Haïti l’une de ses plus grandes interventions d’aide humanitaire. Elle apporte encore aujourd’hui une contribution majeure au renforcement du réseau local de réadaptation physique.   

 

Le changement climatique : une menace majeure pour les plus vulnérables
© Jéthro-Claudel Pierre Jeanty/HI
Urgence

Le changement climatique : une menace majeure pour les plus vulnérables

HI est sous pression en raison de l'augmentation des catastrophes liées au climat.