Go to main content

Afrique de l’Ouest : L’éducation inclusive, premier pas vers l’intégration des enfants handicapés

Insertion
Togo

Depuis 2012, Handicap International mène le projet APPEHL (Agir pour la pleine participation des enfants handicapés par l’éducation) pour améliorer la scolarisation de 170 000 enfants handicapés dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest. Sandra Boisseau, qui coordonne le projet pour l’association depuis Dakar (Sénégal), revient sur les actions menées afin de lever les barrières à l’éducation pour ces enfants.

Bénédicte Leguezim est malvoyante. A 12ans, elle est en classe de CM1 à l'école primaire de Lama Kolide.

Bénédicte Leguezim est malvoyante. A 12ans, elle est en classe de CM1 à l'école primaire de Lama Kolide. | © Studio Cabrelli / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

RELATIONS PRESSE

CANADA

Gabriel PERRIAU

ÉTATS-UNIS

Mica BEVINGTON

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

© Bas Bogaerts / HI
Inclusion Protéger les populations vulnérables

Un avenir prometteur pour Layian
© Abed Al-Rahman Sayma/HI
Inclusion

Un avenir prometteur pour Layian

Layian Ramzy Dokhan est une fillette de neuf ans qui vit avec un handicap depuis l'âge de trois ans. Elle habite Rafah, une ville proche de la frontière égyptienne, une région sujette à de nombreuses incursions militaires. Layian demeure avec trois de ses frères et deux de ses sœurs dans une petite maison aux pièces étroites. Une fois le temps venu d’aller à l’école, on lui a refusé l’admission en raison de son handicap. C’est à ce moment-là qu’Humanité & Inclusion (HI) est entré dans sa vie.

Pour des services humanitaires adaptés aux personnes handicapées dans le camp de Bentiu
© Till Mayer / HI
Inclusion

Pour des services humanitaires adaptés aux personnes handicapées dans le camp de Bentiu

Le récent rapport de HI et IOM[1] établit un bilan de la situation au sein du camp de protection des civils de Bentiu, au Soudan du Sud : pour les personnes handicapées, les conditions de vie sont difficiles et les services humanitaires ne répondent pas suffisamment à leurs besoins. Des pistes d’amélioration sont proposées.


[1] IOM = International Organization for Migration